Menu

Rimoristes autour du monde: MODO VAN

Rimoristes autour du monde: MODO VAN

Parlez-nous de vous

Bonjour ! Nous sommes Sofi et Nico, un couple de jeunes Argentins. Nous nous sommes rencontrés au bureau, avons commencé à travailler ensemble il y a environ 7 ans et, au bout de 3 ans, notre histoire a commencé. En 2017, nous avons décidé de prendre des vacances en Californie, aux États-Unis, et de faire l’expérience de la vie en camping-car en empruntant la route 1 entre San Francisco et San Diego. Nous sommes tombés amoureux de ce mode de vie et avons vu la possibilité de changer nos existences.

Nous avons démissionné de notre emploi fixe et sommes devenus des travailleurs indépendants. Sofi est graphiste et Nico est programmeur. Nous avons la chance de pouvoir faire un travail qui nous plaît avec ce style de vie, qui est de VIVRE dans un camping-car.

En juillet 2019, nous sommes allés en Espagne avec un billet aller simple en sachant que tout allait changer. Nous nous sommes installés en Galice, en Espagne, en attendant de pouvoir acheter notre nouvelle maison. Après avoir vu plusieurs camping-cars, nous sommes entrés chez un concessionnaire qui nous a proposé plusieurs options, et c’est ainsi que nous avons trouvé notre Rimor. Le 13 août 2019, nous avons récupéré notre camping-car chez le concessionnaire et depuis ce jour-là, il est devenu notre maison, une maison qui nous a accompagnés dans un voyage de plus de 20 000 kilomètres et dans 10 pays.

Carte d’identité de votre Rimor

  • Modèle : Rimor Super Brig 677 TC
  • Année de fabrication : 2008
  • Km parcourus : 91 000 km (nous l’avons acheté avec 69 000 km et avons parcouru 22 000 km, nous avons déjà visité 10 pays)
  • Surnom : Mode Camping-car (le nom est tiré de l’expression « Mode Avion » des téléphones mobiles. Nous vivons en « Mode Camping-car » 🙂

Les 3 avantages de voyager dans un camping-car

○             Sans aucun doute, la chose la plus belle est de se lever tous les matins et se demander : Que fait-on aujourd’hui ? Où peut-on bien aller ? Où va-t-on dormir ? Dans quel pays va-t-on aller ? Le fait de ne pas avoir de routine quotidienne, d’ouvrir la carte et de dire : « Demain, je veux me réveiller là », c’est quelque chose d’incroyable. Un jour on dort sur une plage, un autre jour à la montagne … Que peut-on demander de plus ? C’est un rêve devenu réalité.

○             Emmener sa maison avec soi. Vous emportez ce dont vous avez besoin en vous libérant du superflu (c’est du moins ce que nous avons l’intention de faire) et elle vous emmène là où vous voulez !

○             La communauté des voyageurs est immense, chacun s’entraide pour trouver une solution à tous les problèmes. De nos jours, il y a beaucoup de communication et beaucoup d’informations disponibles. C’est un énorme avantage de savoir qu’il y a autant de personnes disponibles pour vous venir en aide à chaque occasion. En plus, on peut rencontrer d’autres nouveaux voyageurs et vivre de nouvelles expériences.

La rencontre la plus étrange lors d’un de vos voyages

On ne sait pas si c’est vraiment quelque chose d’étrange, mais cela a fini par devenir une belle anecdote à raconter. Un matin, nous avons décidé de faire une promenade sur la Ribeira Sacra. Nous avons cherché différents endroits et en parcourant des chemins de terre, nous avons découvert de splendides paysages. L’après-midi, les pluies ont transformé la terre en boue et lorsque nous avons essayé de regagner la route principale, nous étions bloqués. Nous avons essayé à plusieurs reprises de dégager notre Super Brig de la boue, sans succès. Nous avons passé la nuit sur des terrains accidentés, sous une pluie battante, avec peu de réseau pour les portables.

Nous avons cherché notre position sur la carte et avons découvert que nous étions au milieu de nulle part. Le lendemain, nous avons essayé de trouver une dépanneuse, mais personne ne pouvait nous venir en aide. Nous craignions de devoir rester là plusieurs jours, par chance nous avions assez de nourriture pour quelques jours. Après la première nuit, nous avons marché jusqu’à la route principale pour chercher de l’aide. Par pur hasard, nous avons trouvé deux gars sur un tracteur qui nous ont offert leur aide pour dégager notre camping-car. En moins d’une heure, nous avons pu reprendre la route grâce à eux !

Premier et dernier voyage avec votre Rimor

○             Notre premier voyage a eu lieu sur la Costa da Morte en Galice, en Espagne. Nous avions entrepris de suivre le Chemin des Phares (O Camiño Dos Faros) à bord de notre Super Brig, et nous avons vécu une mauvaise expérience car les villages de pêcheurs ont des routes très étroites avec énormément de virages. Nous ne sommes pas près d’oublier ce voyage. Nous avons appris à planifier nos déplacements en tenant compte de la taille de notre maison.

○             Notre dernier voyage, conditionné par les restrictions imposées pour lutter contre la pandémie de COVID, a été de Barcelone à Madrid ; au cours de ce voyage, nous avons accompagné de vieux amis qui devaient célébrer leur mariage. Nous n’aurions pas pu y aller si nous n’avions pas eu notre camping-car.

Parlez-nous du voyage en camping-car que vous avez le plus aimé

Oh là là, c’est difficile … ces derniers mois, nous avons parcouru de très nombreux pays et tous très différents les uns des autres. Mais c’est sans doute les premiers jours sur la route qui ont été les meilleurs. L’adrénaline que nous avons ressentie pendant ces premiers kilomètres, sur ces premières routes et au milieu de ces paysages, le fait que nous nous déplacions avec notre maison, tout cela n’a pas de prix.

Le lendemain de la livraison du camping-car, un couple d’amis nous a rejoints pour que l’on voyage ensemble pendant deux mois. Ils nous ont aidés à nous adapter à la vie en camping-car. Nous pensons que ça a été l’un de nos plus beaux voyages car, ensemble, nous avons découvert tant de nouvelles choses et aussi visité des endroits que nous n’aurions jamais imaginé voir. En deux mois, en voyageant tous les quatre ensemble, nous avons parcouru toute la côte de la Galice, la côte du Portugal, puis l’Espagne, la France, Monaco et l’Italie.

Qui est/a été votre meilleur compagnon de voyage ? Et le pire ?

○             Notre meilleur compagnon de voyage a été toutes les visites que nous avons faites. Nous nous sommes retrouvés avec des amis proches, des parents et des amis avec qui nous n’avions pas parlé depuis longtemps. Les gens sont vraiment curieux de savoir et découvrir CE QUE VEUT DIRE voyager en camping-car et COMMENT c’est. Tout le monde est très solidaire et prêt à vous aider à charger/décharger l’eau et à planifier chaque voyage.

○             Notre pire compagnon de voyage a été le mauvais temps. Les fortes pluies accompagnées de coups de tonnerre peuvent être effrayantes la nuit, mais cela ne reste que des anecdotes. Ce qui est bien, c’est qu’on peut démarrer le camping-car en un rien de temps et aller ailleurs 😉

3 conseils que vous donneriez à un novice dans le monde du camping-car

1 | Le premier conseil – celui que nous donnons toujours – c’est qu’il faut essayer ! C’est une façon de faire du tourisme qu’on n’envisage peut-être pas tout de suite si on n’a pas déjà eu cette expérience en famille, mais qui présente en fait de nombreux avantages. Il n’y a rien de tel que d’essayer pour se faire une idée de cette façon de voyager.

2 | Ensuite, nous recommandons de demander. Il existe une vaste communauté de personnes disponibles pour répondre à toutes vos questions ou vous donner des conseils.

3 | Et enfin, il faut avoir une bonne dose de courage. Le premier pas est celui qui coûte le plus, mais les bénéfices n’en seront que pus grands. C’est une expérience incroyable. « Qui ne risque rien n’a rien 😉 »

Camping libre ou structure équipée : que choisissez-vous ?

Nous n’avons pas une préférence particulière pour l’une ou l’autre de ces solutions, mais nous aimons aller partout avec notre Super Brig et profiter d’une journée en plein air avec notre maison à nos côtés. Que ce soit au lac, à la montagne ou sur la plage, avoir notre maison près de nous nous permet de nous sentir plus à l’aise.

Quelles sont les 3 caractéristiques les plus belles et les plus fonctionnelles de votre Rimor ?

Pour nous, notre Rimor est le camping-car le plus fonctionnel que nous ayons jamais vu. Je ne sais pas si c’est parce que nous sommes tombés amoureux de notre maison sur roues :). Un grand frigo, deux fauteuils spacieux et confortables, une salle de bain avec douche séparée, un grand plan de travail dans la cuisine, un garage géant dans lequel on peut également ranger une moto, et deux lits doubles. On ne peut pas demander plus.

Mais les 3 choses que nous aimons le plus sont :

  • La cuisine. Pendant que l’un utilise l’évier, l’autre peut cuisiner confortablement, sans se gêner.
  • La salle de bain avec douche séparée, dans laquelle on peut bouger sans problème. Les questions les plus fréquemment posées portent sur la salle de bain.
  • Notre zone de jour, où nous passons le plus clair de notre temps à travailler.

Vous pouvez suivre leurs aventures de voyage sur Instagram: @modovan